Depuis un peu plus d’un an, des drones R.C. sont produits en série à des tarifs plus qu’abordable.
Une concurrence acharnée depuis quelques mois fait rage entre les fabricants avec des nano-drones à moins de 50 €.

Qu’appelle t’on nano-drone :

Ce sont des drones qui font moins de 5 cm, en l’occurrence, ce modèle fait 4,5 cm et à peu près 11,5 grammes. Un nouveau modèle fait son apparition, le Velocity.

drone-v272
Le V272 Velocity est un quad-coptère 4 voies (monter/ descendre, avancer/ reculer, crabe gauche, crabe droite et rotation gauche et droite), munie de 3 gyroscopes, c’est ce que l’on appelle un 6 axe.
Les gyroscopes ont pour rôle de compenser les divers déséquilibre du aux accélérations, aux vents, compenser les accélérations. Muni de led pour des vols de nuit par exemple, celle-ci se coupe automatiquement pour signaler une batterie faible et qu’il est temps d’atterrir pour ne pas endommager la li-po (batterie).

drone led allume

La télécommande bien conçu et ayant fait ses preuves sur d’autres modèles. Elle dispose de paramètres réglables tels que le niveau de puissance réglable par tranche de 20%. Ce qui permettra au débutant de se faire la main et de monter progressivement le niveau. On pourra corriger les défauts de vol en stationnaire avec les divers trim de réglage. Allumer ou éteindre les leds, seules celle du cockpit reste allumée.

ecran de radiocommande

Et LE BOUTON, celui qui se trouve sur le dessus, par forcément accessible, et pour cause : Faite décoller votre v272 à une bonne hauteur, et appuyer dessus, un son venant de la télécommande vous averti que vous venez de lancer le looping.
Spectaculaire, et éprouvant pour le pilote qui voit son engin plonger d’un coup vers le sol avant de remonter dans les airs.

Accéder à la vidéo pour voir le contenu, et la mise en marche :

[Spider_Single_Video track=”9″ theme_id=”3″ priority=”0″]

Comparer aux concurrents.

Il à pour lui deux avantages indéniable face à ses concurrents :
Sa prise jack pour le rechargement : pour les débutants très pratique, mais en enlevant la canopy, vous découvrirez que vous pouvez aussi remplacer la batterie pour augmenter votre temps de vol.
Une vrai radiocommande 2.4 ghz avec une bonne prise en main et compatible avec d’autre quad-copter de la marque, ce qui signifie que vous paierez moins cher votre prochain drone, puisque vous le prendrez en BNF (sans télécommande).

En vol:

A l’intérieur:
Dès de le 1er décollage, et après avoir dépasser les 55 cm de hauteur pour éviter l’effet cuvette (déplacement de l’air qui crée des perturbations), l’engin est très stable. A 40% de puissance, il se maitrise assez bien, mais manque de mordant pour les rotations. Le bon compromis est 80-100% de puissance. L’engin à tendance à glisser, et à ces réglages on le rattrape plus facilement. Il sera à l’aise dans de grande pièce ou mieux, un gymnase.

En extérieur:
Sans vent, car vue le poids, il se fera emporté à la moindre rafale. Il se comporte plutôt bien, on peut même d’avantage exploiter la pleine puissance de ces moteurs et le perdre de vue très rapidement. Les gyroscopes ont très bien compensé les quelques brises qu’il à du essuyé, je n’ai pas eu à me battre avec la commande des gaz pour le stabiliser. Les loopings deviennent fun et sans risque car on peut prendre plus de hauteur.

Et en cas de casse  du drone ?

C’est petit, mais par forcément fragile. La casse ou la perte d’hélice est quand même à prévoir. Dans la boite vous trouverez 4 hélices de rechange qui vous permettront de repartir rapidement.
Il existe toutes les pièces possibles pour réparer votre modèle. Certes, des micro soudures seront nécessaires pour les moteurs par exemple, mais le reste est changeable sans outils.

Il existe désormais 3 versions du Velocity, avec une télécommande pro V272 (modèle testé), une mini télécommande, et une boite/télécommande. Vu l’agilité de ces engins et pour le même prix, je ne recommande pas ces autres versions (V282,V292).