Une petite astuce toute simple pour éviter de se retrouver en carafe sur le terrain suite à une chute.

Racer : Eviter de casser un bras carbone

drone de course crash

Tester et approuvé par moi-même une bonne trentaine de fois sur mon ZMR 250. Le dernier impact date de cet été, je peux vous dire que le sol était bien sec. Pendant une belle descente verticale à plus de 70km/h, au moment de la remise à plat, une hélice à lâchement décider de partir en éclat. Je ne pensais pas retrouver grand-chose d’intact… Finalement, j’avais uniquement 1 axe moteur plié, et les fixations caméras qui ont sauté. Rien de plus.

L’astuce pour éviter de changer les bras en carbone tout les 4 matins.

Remplacer une partie (3 sur 4) des vis métal de fixation des bras carbone par des vis en nylon et des écrous nylons. Niveau rigidité, vous ne le sentirez pas, mais en cas de choc, les vis vont simplement se couper à ras, et le bras se replier amortissant ainsi l’impact, et ainsi éviter la rupture.

racer-zmr-250-bras-carbone-02

drone-racer-vis-nylon drone-racer-montage racer-zmr-250-bras-carbone-01
Vous pouvez faire pareil pour le corps, remplacez uniquement les vis du bas à l’avant et/ou à l’arrière, et laissez un peu de mou sur les câbles. Si vous crashez, le corps va se plier comme une banane.

Bon vol à tous et n’oubliez pas de voler en dehors des zones publiques.

Lire aussi  Taranis X7 : réglage (2/3)