C’est au tour de la marque OVERSKYRC de proposer son Tinywhoop, un mini drone FPV sous Betaflight.
Au menu, des moteurs 0716, une caméra 600TVL avec émetteur et OSD pour le vol en immersion, et un contrôleur F3 pour moteur brushed. Le warlark existe avec divers récepteur radio :FrSky en 8 canaux en SBUS (le modèle testé ici), FLYSKY, DSMX / DSM2 et Futaba S-FHSS.

Le drone Warlark

A l’ouverture de la boite, on trouve le drone équipé de sa batterie ainsi que 4 hélices de remplacement.

Warlark 80 boite

Le Warlark  est un quadri de 80mm équipé d’une coque (2g) qui protège la caméra et la carte de vol. La coque est perforée pour laisser passer l’antenne vidéo . Meilleure réception ?

Warlark 80 drone fpv

En comparaison à un châssis de Tinywhoop, 10 grammes de plus, mais un entraxe plus grand :

Warlark 80 vs Tinywhoop

Le Warlark 80 est équipé d’une carte de vol Scisky Micro F3 avec récepteur pour moteur brushed avec Betaflight pré-installé.

Le petit plus qui fait la différence : La F3 est équipée d’un bouton poussoir pour l’appairage (bind) et le réglage des canaux de l’émetteur (voir en bas de l’article). Je peux vous assurer que cela facilite grandement la vie.

Au dessus de la F3 est disposé l’émetteur vidéo avec 40 canaux Raceband de 25mw (norme NF oblige), directement connecté dessus (Stack). Ce qui fait non seulement gagner de la place, mais permet en plus de récupérer des informations (OSD) afin de les renvoyer sur l’écran sans avoir de fil qui se ballade partout.

Notons que l’antenne de l’émetteur n’est pas un simple fil, mais bien une vrai antenne omnidirectionnelle de style filaire avec bouclier, et micro connecteur. Bon point pour Overskyrc, qui à essayé d’éloigner au maximum l’antenne de réception de l’antenne émettrice vidéo.

La caméra qui équipe le Warlark est une 600TVL, nous verrons la qualité pendant les tests vidéo.
Notez bien le petit détail qui fait la différence : elle est montée sur un berceau équipé de cran. Cela va nous permettre de bien bloquer la caméra, mais en plus, de choisir l’inclinaison.

Les moteurs sont des 0716 (7mm*16mm), d’un diamètre plus grand que sur un Tinywhoop qui lui est équipé en 0620. Le tout surmonté d’hélices quadripale de 35mm.

La masse totale de l’engin est de 37 grammes seulement, hors batterie.
Le tout est alimenté par une Lipo de 300Mah 35C pour une autonomie annoncé de 5 minutes.

warlark 80 batterie

L’appairage :

Je rappelle que le récepteur de la F3 sur le modèle testé un Frksy. Pour les possesseurs de module DJT, n’oubliez de mettre les 2 interrupteurs situé au dos du module en position basse , et pour les utilisateurs de Taranis, de régler le modèle en D8.

Un appui de quelques secondes sur le bouton. La Led rouge clignote, une fois l’appairage lancer depuis la radio, vous débrancher la batterie, et reconnectez- la pour verrouiller. La Led doit rester rouge.

warlark 80 apairage bind

Betaflight :

Connexion du câble USB, et lancement de Betaflight.
On en profite pour faire une sauvegarde : Vous pouvez le faire depuis la page SET UP, ou directement dans le CLI : taper DUMP et copié/collé les données dans un fichier texte.

Dans Receiver : vérifier l’attribution des voies et corrigé si nécessaire.

Dans l’onglet mode : réglages de l’inter 3 positions et du de l’interrupteur d’armement.

betaflight mode de vol

Dans l’onglet PID : Pour le premier essai, je rajoute un poil d’expo : 0.25 Sur Roll & Pitch.

Affichage vidéo et OSD :

OVERSKYRC à implémenter MW OSD. L’avantage, c’est qu’il est entièrement réglable depuis la radiocommande, et très complet pour un si petit quadri.

mwosd

Pour rentrer dans le mode MENU de l’OSD en mode 2, (j’espère que vous avez prévu un armement des moteurs avec un interrupteur). Mettre le manche de gaz au milieu, puis à droite. En même temps, monter le pitch à fond : les paramètres de l’OSD s’affichent.

MW osd réglage

Certaines personnes ont perdu l’affichage de l’OSD, attendez un peu, et remettez la lipo, et miracle l’OSD revient.

En mode 2, les réglages se font avec le manche de droite pour choisir la ligne, et le manche de gauche pour changer les valeurs. Cela n’à pas marché pour moi à tout les coups.

Une mise à jour avec un FTDI comblera les défauts éventuels. La version qui équipe le Warlark testé est la R1.6. La 1.7 est dès à présent  disponible ici.

Test de vol Outdoor :

Vu la météo actuelle, j’ai passé mon temps avec un Tinywhoop sous Cleanflight, autant dire que la transition est assez radicale. Première mise des gaz je me suis fait surprendre. Au bout de quelques secondes, je prends mes marques. Vif mais contrôlable. Le mode stabilisé est agréable, et assez bien réglé. Je passe rapidement en mode Acro (Oui, c’est l’air mode, je sais…), et la, un bonheur, un rail et réactif. Pourtant, je l’aime ma carte Beecore, mais la, je suis vraiment surpris. Bon, soyons honnête, Betaflight  y est aussi pour beaucoup. Mais quand même, on peut dire que l’ensemble est assez homogène, et j’ai peut être trouvé l’appareil qui me manquait pour m’amuser en Accro dans 15m² de parc/jardin.
Les protection d’hélices font largement leur travail, et tiennent bien le coup. Contrairement à celle du Fatbee qui avait tenu le temps de 2-3 vols et faisait plus office de décoration. La on est à la hauteur d’un cadre Tinywhoop.

Des vidéos font suivre sur la chaine Youtube prochaine (dès que le temps le permet)

Indoor :

Mettez un max d’expo sur le pitch, roll et Throttle, si vous ne voulez pas le satellisé au plafond et pouvoir le piloter tranquillement. Si votre intérieur est vaste ou que vous êtes habitué, vous pouvez laissez les réglages tel quel 😉 Il reste vraiment exploitable en intérieur.

Vidéo : la qualité est honnête, mais les couleurs sont assez/trop saturées. les couleurs éclatent et bavent. Rien à voir avec l’AIO 600TVL (celle avec micro et 170° si vous voulez tout savoir). Sur le papier il est précisé 800TVL , j’ai quand même un gros doute… J’en aurais le cœur net avec un comparatif vidéo.

warlark 80 fpv video warlark 80 osd fpv video warlark 80 drone fpv video

J’ai volé avec l’OSD par défaut, il est impératif de la régler, à moins que vous vous en moquiez. Supprimer les informations qui ne vous semblent pas nécessaires, et régler les bonnes (retour tension de Lipo par exemple qui s’alerte presque dès le décollage).
Pour ma part, je garderais : tension à régler, mode de vol, canal, et horizon.

Autonomie

Du coup, j’ai fait le fou fou, en air mode et j’ai une autonomie de 3,40- 3,50m au lieu des 5mn prévus. Pas spectaculaire, mais bon, ça reste raisonnable, prévoyez un jeu de Lipo supplémentaire pour ne pas être frustré. Les Lipo 500Mah d’un Hubsan rentrent allégrement ;).

En conclusion :

Faut il l’acheter ? Si vous cherchez un drone polyvalent indoor /outdoor pour ne pas perdre la main, et voler dès qu’un coin sympa se présente oui. Si vous trouvez votre tinywhoop un peu mou, oui.
Si vous avez déjà un furibee/ un fatbee, un QX90/95 et que l’usage est exclusivement Outdoor, je dirais pas vraiment, il va faire doublon.

Disponible actuellement avec 22% de réduction, soit 69€ hors taxe éventuelle ici.
Existe en plusieurs couleurs.

J’en profite pour vous donner un petit code de réduction : Warlark80IT

Des vidéos font suivre sur la chaine Youtube prochaine (dès que la météo le permet)