Test du drone Fatbee

La Fatbee est un mini drone de course avec cadre carbone de 1 ,5mm d’épaisseur et de 90mm d’entraxe moteur. La grosse abeille de chez Eachine est équipée de moteur 2S 8520, d’un controleur F3 Evo SP Racing avec base Cleanflight flashable Betaflight, et de Lipo 2S 400mAh en 25C.
Pour le FPV, le Fatbee embarque une caméra 520TVL et un émetteur de 25mw.
Le tout pesant à peine 42,5 grammes sans batterie. Voila pour le détail.
Il existe en version Frsky, testé ici, Flysky et DSM2

Vous pouvez voir la vidéo pour voir le contenu de la boite.

L’appairage en Frsky

Note : Possesseur de Taranis, passez en mode D8. Pour les utilisateurs de 9X, 9XR, 9XR Pro équipé d’un module DJT, mettez les 2 interrupteurs du modules à OFF.

Commencez par enlever la coque avec beaucoup de précaution, car les ergots de maintient semblent fragiles, même si les crashs test semblent prouver le contraire.
Une fois la coque enlevée, pour pourrez appairer votre radio et le Fatbee. Pour cela, il faut ponter les 2 plots avec un objet conducteur, et en même temps, connecter la batterie.

fatbee bind appairage

Il faut une certaine dextérité pour réussir la manipulation du premier coup, n’hésitez pas à demander de l’aide.  Personnellement, j’ai désespéré pendant plusieurs minutes… Utilisant tournevis, pince à composant, et pour finir l’angle d’une clé Allen.
Eachine aurait pu simplement souder 2 pin et un Jumper. Mais bon, heureusement, on ne fera pas cette manipulation tout les jours.

Quand vous avez réussi, le voyant vert se fixe, et votre radio est appairée.  Il ne reste plus qu’à déconnecter la batterie, et la reconnecter pour contrôler que tout fonctionne correctement.

fatbee drone apparaige reussi voyant vert

Tant que la coque est enlevé, profitez en pour faire 2-3 choses.
Déplacer l’antenne de réception, essayez de la dégager du circuit, tout en l’éloignant de l’antenne FPV.
Mettez votre canal préféré sur la caméra. L’inclinaison de la caméra n’est pas réglable. Je pensais avant de commander la bête que ça serait gênant, mais pas du tout, l’angle de vue est suffisamment large pour jouir pleinement du décor en FPV.

Lire aussi  Drone : Sélection de Noël

fatbee camera 520TVL

Étonnamment la caméra prend son alimentation sur la sortie prévu pour un buzzer… Alors soit la carte est mal estampillée, soit il est encore possible d’en rajouter un, ce qui serait le bienvenue.

drone fatbee buzzer eachine

Il est temps de connectez un câble USB au contrôleur de vol, et passer sous cleanflight pour changer 2-3 petites choses. Pour ma part, l’armement que je préfère avec un interrupteur. Changer les modes de vol à l’inter 3 positions, et les PID / RC Rate et expo que j’ai laissé tel quel pour la première sortie. J’ai fait un tour sur le CLI pour réattribuer les voies de ma radio et un Dump au cas ou.

Pour ceux qui ferait un passage sur Betaflight : ne laissez pas les hélices en place, ne laissez pas la batterie connecté et n’oubliez pas d’indiquer que ce sont des moteurs Brushed.

Voila, l’insecte est prêt à pourfendre les airs.

Essai Fatbee : Vol en intérieur

Armement par l’inter (j’ai dit que j’avais changé les commandes), on monte les gaz, et le Fatbee s’élève dans un bruit très très agaçant. Il fera quelques tour dans les différentes pièces avant de voir une hélice s’envoler et de voir le Fatbee s’écraser sur le canapé. Résultat d’un crash « en douceur » une protection d’hélices HS… ces protections d’hélices sont réellement très fragiles, et à moins de vouloir investir dans un lot, ce que je vous déconseille, elles ne serviront que de décoration le temps d’un crash.

Les hélices qui s’envolent : Le problème n’a été rencontré qu’avec les jaunes. Les noires semblent réellement mieux tenir. Un obstacle qu’il faut absolument résoudre avant de faire un test dehors. Pour cela, un simple coup de lime ou de papier de verre dans le sens perpendiculaire à l’axe du moteur suffira à les bloquer.

Astuce maintenance

Avec ces histoires d’hélices que j’ai envoyé un partout à chaque vol à l’intérieur, pressé que j’étais, j’ai fait la boulette ! Loctite sur un axe moteur = moteur coincé. Pourtant je le sais qu’il ne faut pas en utiliser… mais bon, ça à été l’occasion de tester le changement d’un moteur.
Je vous conseille de ne pas faire passer les câbles exactement au même endroit : Ceux-ci passent sous la F3, qui elle-même, est collé au double face sur le châssis. Pas hyper pratique… Et à chaque changement de moteur, vous risquez de décoller définitivement le contrôleur, de l’incliner, ou d’arracher un composant. En les faisant passer par le dessus, vous gagnerez du temps en maintenance. Une simple entaille de 1mm dans la coque pour le passage des fils, et le tour est jouée

Lire aussi  Mana 285 drone racer pliable : test

Essai Fatbee : Vol en extérieur

Réellement déçu par le vol en indoor,  je ne m’attendais pas grand-chose dehors non plus.

Décollage, le bruit de l’insecte dans les bureaux était affreux, dehors, on dirait vraiment un insecte, une grosse abeille en manque de miel. Plus on met de gaz, plus les yeux changent de couleur pour s’éclairer en rouge, j’adore !

Je suis parti optimiste et j’ai touché d’entrée (CF vidéo), bilan : 2 hélices (Ne les jetez pas ! je vous dirais pourquoi bientôt). On change et on repart plus doux, il faut que j’appréhende les réglages de base, le poids et les moteurs 2S. Mais on commence à prendre ses marques assez rapidement même avec les PID stock. On peut voler tranquille, ou commencer à tracer assez vite. Pour les fans de l’accro, il faudra surement augmenter les RC Rate que je trouve un peu faible. J’ai tenté, j’ai chassé la taupe.
Clairement, 2 batteries pour une première sortie, c’est trop court pour donner un avis réellement complet, mais pour l’instant ravis de la bête/insecte, et envie de repartir voler très vite.

Distance de vol : Mon terrain de jeu pour les nano et mini faisant une centaine de mètre, je n’ai pas pu tester plus pour l’instant. Je n’ai quasiment pas eu d’écran noir ou de parasite en FPV, contrairement à l’enregistrement

Autonomie : le rodage des Lipo est fait, j’atteins désormais les 4m30 en vol un peu sportif.

Pour :
-le look
– un mini racer en 2S
– une coque de protection

Contre :
– Les protections d’hélices illusoires
– Pas de buzzer

Lire aussi  Drone racer eviter de casser les bras | Astuces

Conclusion :

Pour 69€, vous disposez d’un mini racer avec un look sympa à emporter partout. Oubliez les protections d’hélices, et investissez dans un ou deux jeu d’hélices en plus.

Fatbee dispo ici en FR sky / DSM2 et Flysky
Fatbee avec radiocommande 6 voies

Ensuite, à vous de voir, mais pour quelques euros de plus, vous pouvez acquérir son concurrent, le Furybee, qui dispose d’un Buzzer, d’une F3 avec récepteur séparé ainsi qu’une avec caméra 600TVL
Au moment ou j’écris ces lignes, une promo est en cours faisant le Furibee à 20% moins cher. Soit à peine plus cher de 10€ que le Fatbee.

Furibee version DSM2
Furibee version Flysky
Furibee version FRsky n’est plus disponible pour l’instant