Il y à quelques mois, comme beaucoup, j’ai attrapé le virus Tinywhoop. Les raisons (excuses) de mon choix étant assez simple, impossible de voler dehors par pluie, vent, chaleur, etc. Tout était bon pour que je me construise un Tiny à base de Beecore pour voler en Indoor. Le résultat est vraiment sympa, et puis en testant le Warlark 80, j’en ai conclu que Betaflight avait quand même un sacré temps d’avance sur Cleanflight.  Il fallait donc que je flash la Beecore sous Beta sans plus attendre, la laissant prendre la poussière sur une étagère.

Le souci, c’est quand on veut passer une Beecore F3 Evo sous Betaflight, on obtient ce message : Failed to open serial port.
A noter :
Pour d’autres contrôleur de vol, ce message peut aussi être un problème de driver ou de cable USB.

Failed to open serial port

La même chose si on veut mettre à jour la carte sous Cleanflight. D’ailleurs, Cleanflight nous confirme que notre version est trop ancienne, et nous propose de faire une sauvegarde directement dans le CLI avant de faire la mise à jour.
A noter : Si vous ne souhaitez que changer quelques paramètres, le mieux étant d’utiliser une ancienne version, la 1.2.4 est la dernière version avant la grooossse modification.

Cleanflight message d'erreur

La solution pour contourner ce problème : c’est de ponter/souder provisoirement le Bootloader. Ca y est, je vous ai perdu ? Ce n’est pas grave, suivez simplement le guide. Sachez seulement que le bootloader est présent sur quasi toutes les cartes, et qu’il peut vous servir à récupérer un flash raté.

Lire aussi  DroidPlanner : utilisation des cartes hors ligne

Beecore F3 EVO : Souder le bootloader

Au milieu de la carte, vous trouverez 2 points qu’il faudra relier, ils sont identifier par le mot Boot. Ne pas confondre avec le Bind (appairage qui eux sont sur les bords de la carte).

Beecore F3 EVO bootloader

Un fer à souder pointe fine est nécessaire. Si vous ne sentez pas de souder si petit, vous pouvez utilisez du Loctite conducteur : Loctite circuit plus ou Circuit +  qui sert habituellement à réparer le dégivrage des pare-brises arrières. Vous le trouverez dans tout bon magasin d’accessoires voiture pour une douzaine d’euros. C’est à appliquer avec un cure-dents, le pinceau fournis étant trop large.

loctite circuit +

Vous avez donc relié les 2 points du Bootloader ? Félicitations ! Nous allons pouvoir passer au flash.

Beecore F3 EVO : Flash de  Betaflight

Avant de lancer le flash, veuillez retirer toutes les hélices, c’est une bonne habitude à prendre, peut importe la taille du multirotor. Si vous restez sous Cleanflight, il est recommandé de débrancher les moteurs, car cela perturbe le flash de la carte.

A noter : Vérifiez la mise à jour de vos drivers USB. Si c’est la première fois que vous procédez à un flash,  n’hésitez pas à télécharger les CP210X Drivers ou les STM USB VCP Drivers. Vous trouverez le lien directement sur l’accueil de Betaflight. Cela vous évitera des messages d’erreurs, vous bloquant pour le flash.

betaflight driver USB

Cliquez dans le menu de gauche : Firmware Flasher

Dans les options de Flash sélectionner :

SPRACINGF3EVO
Choisissez la version du Firmware stable avec la Beecore F3, à savoir la 3.1.5.  Elle fonctionne correctement, tandis que sur la 3.1.7 certains parle de problème de chute. A voir si c’est un problème de C sur les lipos, ou une perte de signal.

Lire aussi  V303 calibration des ESC

Cochez Fullchip Erase
Cochez Manual baud rate avec pour valeur 256000

Tout en bas, cliquez sur Load Firmware [online mais c’est vous qui voyez] , laissez lui le temps de télécharger le Firmware et cliquez sur Flash Firmware.

Betaflight flash f3

 

Vous avez confirmation que le Flash c’est bien déroulé. Il faut maintenant retirer le point de soudure que vous avez fait sur les Pin du Bootloader. Le loctite + part avec une simple aiguille en grattant.

Beecore F3 EVO : Première connexion avec Betaflight

Il faut absolument allez dans Betaflight pour afficher et vérifier les réglages. Surtout le démarrage moteur.

Allez dans Configuration, vérifier que vous ayez bien MOTOR_STOP activé. Référez vous aux captures si vous avez un doute sur les paramètres.

betaflight brushed moteur

Descendez en bas de la fenêtre, sous l’encart receiver , choisissez le mode serial-based receiver (SPEKSAT,SBUS,SUMD). Dans le nouvel onglet qui est apparu, choisissez SBUS.
Sauver vos nouveaux paramètres.

Betaflight frsky configuration radio

Dans le menu de gauche, allez receiver. Allumez votre radio, et vérifiez que vos voies soient bien attribués. Si ce n’est pas le cas, allez dans le CLI refaire vos paramètres.

betaflight beecore radio config

Changer l’attribution des voies dans le CLI :

Tout en bas, dans l’encart, taper MAP et l’attribution des voies de la façon suivante : AETR1234. Attention, ce n’est qu’un exemple !
Cela signifie que les Ailerons seront en voies 1, Throttle (gaz) en voies 3, Roll en voies 4, etc…
A vous de rentrer les commandes suivant votre configuration radio.
N’oubliez pas de sauver avec la commande SAVE et appuyez sur entrée. La carte va redémarrer pour prendre en compte vos modifications.

Lire aussi  V272 : calibration des gyroscopes

betaflight attribuer les voies radiocommandes

Dernier réglage, le choix des modes de vol et des interrupteurs. Vérifiez que tout est comme vous le souhaitez.

betaflight choix mode de vol

Et voila, vous y êtes, plus qu’a tester tout ça. Bon vol.